DIGERER LA CURIETHERAPIE

Les actualités récentes Forums LA VIE APRES DIGERER LA CURIETHERAPIE

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #5471
      CrisCris
      Participant

      Bonjour,
      A 34 ans, j’ai eu un cancer du col de l’utérus avec chimio + radiothérapie + curiethérapie.
      Ce qui reste le plus dur à digérer, en complément du fait d’être en ménopause, c’est la violence du traitement par curiethérapie et le traumatisme qu’il laisse. C’est définitivement la partie la plus dure du processus de traitement. J’ai eu un lymphocèle et des drains suite au curage lombo-aortique, c’est-à-dire un trou dans le ventre avec une poche pendants près de 3 semaines et ça ne m’a pas laissé un traumatisme similaire. Les radiothérapies et la chimio concomitantes sont aussi très douloureuses avec cette sensation de ventre qui va exploser, mais ce n’était pas traumatisant pour autant. La curiethérapie est douloureuse mais en plus elle touche à l’intime et c’est pour cela qu’il me semble que les médecins devraient y accorder une attention plus importante.
      Je pense avoir du mal à la digérer car j’ai l’impression que l’on n’a pas respecté mon corps et que l’on n’a pas pris en compte ma douleur lors de la première hospitalisation de curiethérapie. Pour la deuxième hospitalisation de curiethérapie, j’avais plus de recul et j’ai demandé des relaxant. On m’a aussi donné un anti-anxiolytique. Grâce à cela j’ai réussi à davantage dormir. J’ai eu moins de courbatures que la première fois. Mais pour enlever le dispositif, aucun médicament ne m’a été proposé pour la douleur.
      J’aurais aimé qu’on me propose des soins supports pendant les hospitalisations (lecture à haute voix pour se détendre, massage des jambes, passage d’une psy pour discuter PENDANT l’hospitalisation).
      Comment cela s’est passé pour vous? Avez-vous ressenti des douleurs pendant l’hospitalisation? Au moment d’enlever le dispositif?
      Vous a-t-on proposé des médicaments relaxant ou antidouleur dès la première curiethérapie?
      Y avait-il des soins supports (psy, lecture, massage) dans votre hôpital pendant les hospitalisations? Peut-être est-ce mieux géré hors période covid?
      Merci pour vos retours.
      Bonne digestion. 😉

    • #5917
      Anne-marie64Anne-marie64
      Participant

      Bonjour Cris, désoler pour ma réponse tardives, mais je n ai pas eu une alerte sur ma messageries.
      C est sûr quel l acte de la curietheraphie est traumatisante. Pour eux ils font leurs soins mes ils ne pensent pas à nos peurs, notre envie que l on s occupe plus de nous et surtout de nous donner des supports pour que cela se passe plus en douceurs.
      Cela dépend des centres hospitaliers et c est clair qu’ avec le covid ( ils font plus rentrer personnes hors les patients).
      Peut être on parler avec votre oncologie, ou à l infirmière qui vous prends en charge.
      N hésitez pas à venir dans les café IMAGYN, on te donneras des astuces .

      Anne Marie

Vous lisez 1 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.