Les actualités récentes

Sortie de “Médecines complémentaires et cancer de l’ovaire – Ce qu’il faut savoir” Publications IMAGYN 13/09/2022

Pour mieux supporter les effets de la maladie et des traitements, de nombreuses patientes se tournent vers d’autres voies que la médecine conventionnelle.
Certaines pratiques peuvent vous faire du bien, à condition de toujours vous assurer qu’ils ne nuisent ni à votre traitement, ni à votre bien-être.

 

Plantes, compléments alimentaires… On entend souvent que ces produits sont « doux ». Ce n’est pas toujours vrai : les plantes peuvent contenir des éléments actifs qui exigent d’être prudents. Selon la dose prise, ils peuvent affecter l’efficacité de votre traitement ou en augmenter les effets secondaires. Nous vous expliquons le mécanisme au cœur de ces interactions pour prendre soin de vous sans danger.

 

Découvrez la nouvelle publication de notre collection IMAGYN : “”médecines complémentaires : Ce qu’il faut savoir”. Ce livret a été conçu pour éclairer sur les compléments alimentaires et la phytothérapie pendant la maladie et de façon générale, loin des diktats et préjugés. Il a été pensé pour être accessible à toutes et à tous et nous espérons qu’il pourra vous aider pendant et après votre parcours de soins.

Ce carnet a été élaboré en collaboration avec le laboratoire Clovis Oncology.

 

Il est disponible en téléchargement sur notre site.

 

Vous pouvez également regarder le replay de notre webinaire dédié à ce sujet.

IMAGYN à la Cité des Sciences 07/09/2022

L’exposition « Cancers » brise les tabous autour de cette maladie dont on n’aime pas parler ! Avec douceur, bienveillance et pédagogie, cette expo vise, entre autres, à combattre les idées reçues sur les cancers tout en sensibilisant le public aux comportements quotidiens à risque, mais aussi à la prévention et au dépistage.

Les 3 spots de sensibilisation IMAGYN sont diffusés au sein d’un espace dédié à la prévention, qui fait la transition avec l’après-visite en donnant des leviers concrets aux visiteurs pour se prémunir de certains cancers dans leur quotidien.

 

« The place to be » pour informer toutes les générations et lever le voile sur le double tabou des cancers gynéco !

RDV du 06 septembre 2022 au 08 août 2023 !

 

 

Le COCON accompagne Septembre Turquoise dans 4 villes COCON 26/08/2022

🙌 Bientôt #SeptembreTurquoise et notre micro-maison #COCON [Cancer de l’Ovaire & CONseils] fera bien entendu partie du voyage ! Elle terminera sa tournée 2022 en faisant escale dans 4⃣ villes !

Retrouvez-nous dans ce lieu #intime et confortable dans lequel vous pourrez vous retrouver en petits groupes et #échanger avec des #référentes de l’association et des #professionnels de santé autour d’ #ateliers sur la #nutrition, la #psychosexologie, la #pathologie et les #traitements… et bien sûr un Café IMAGYN.

A vos agendas ! 📝

📝 07 & 08 septembre à CAEN
🎯 RDV Centre François Baclesse
3 Avenue du Général Harris, 14000 Caen

📝 14 & 15 septembre à BREST
🎯 RDV au Centre Hospitalier Régional Universitaire Morvan de Brest
2 Avenue Foch, 29200 Brest

📝 21 & 22 septembre à ANGERS
🎯 RDV à l’Institut de Cancérologie de l’Ouest
15 Rue André Bocquel, 49055 Angers

📝 28 septembre à DIJON
🎯 RDV au Centre Georges François Leclerc
1 Rue du Professeur Marion, 21000 Dijon

 

N’attendez-pas pour découvrir les différents ateliers proposés dans chaque ville et vous y inscrire ! Retrouvez toutes ces infos sur le site ➡️https://www.cancerovaireconseils.fr/

Le COCON est un projet réalisé en partenariat & @GSK_FR

Vaccination HPV : Avis favorable de l’HAS à un élargissement des compétences vaccinales chez les enfants de moins de 16 ans Vaccination HPV 01/07/2022

Depuis des mois, et notamment en mars dernier dans sa conférence de presse, IMAGYN se mobilise aux côtés de l’USPO (Union des Syndicats des Pharmaciens d’Officine) et de la SFCO (Société Francophone de Chirurgie Oncologique) pour sensibiliser l’opinion et faciliter l’accès à la vaccination contre le papillomavirus au plus grand nombre.
L’une des propositions mise en exergue était d’autoriser les professionnels de santé, tels qu’infirmier.e.s, pharmacien.ne.s, sage-femmes et maïeuticiens, à vacciner le public dès l’âge de 11 ans.
En effet, pour être efficace, la vaccin HPV doit être administré aux filles ET aux garçons entre 11 et 14 ans. La recommandation initiale de l’HAS de janvier dernier concernant le public des plus de 16 ans n’était donc pas suffisante pour contrer le HPV.
Et ENFIN… « La Haute Autorité de santé préconise que les infirmiers, les pharmaciens et les sage-femmes puissent prescrire et administrer aux enfants âgés de 2 à 15 ans “l’ensemble des vaccins inscrits au calendrier”, afin “d’augmenter les couvertures vaccinales”.
Cette préconisation permettra de faire augmenter sensiblement le taux de vaccination HPV des garçons et des filles dès 11 et de réduire drastiquement pour les générations futures le taux d’incidence des 6 cancers liés aux HPV qui touchent les femmes ET les hommes (Col de l’utérus, vulve, vagin, pénis, anus et sphère ORL)
Ces cancers touchent aujourd’hui 6000 personnes par an dont 3000 décès (soit autant que de morts sur la route !…)