LA PEUR DE LA RECIDIVE

Les actualités récentes Forums LA VIE APRES LA PEUR DE LA RECIDIVE

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #3366
      sandrinesantao77
      Maître des clés

      C’est bien connu, cette épée de Damoclès au dessus de notre tête qui nous empêche de nous projeter dans l’avenir et nous terrifie… mais au bout d’un certain temps, cela s’estompe-t-il ?

    • #3426
      pasjube83pasjube83
      Participant

      Je suis en rémission depuis plus de 6 ans, et la peur de la récidive est une chose que nous connaissons toutes. Mais au fil du temps, et avec l’espacement des visites de contrôle, j’ai finit par y penser de plus en plus rarement, de manière de plus en plus fugace…Aujourd’hui, j’ai un contrôle une fois par an, et je pars faire mes examens avec la trouille au ventre, mais en me disant, ensuite, tout va bien, il n’y a rien de nouveau, donc ça va aller…Et pour le moment ça marche, et les projets pour l’avenir, proche ou lointain, se succèdent!

    • #3521
      Cricri92Cricri92
      Participant

      Je suis encore en traitement ( avastin ) et dès l’annonce de la maladie, j’ai intégré que plus jamais je n’aurai d’insouciance par rapport à la maladie, que je sois un jour considérée comme guérie ou non. Mais je ne vis pas ça mal , bizarrement. Par contre chaque prise de sang, chaque scanner est une torture morale dans l’attente des résultats.

    • #3723
      ColUterus92Lilinette92
      Modérateur

      5 ans de rémission et je dois avouer que la peur de la récidive s’est vraiment estompée. Aujourd’hui, je me sens très confiante et je suis pleine de projets ! Par contre, désormais, j’oriente ma vie / mes choix en fonction de MOI avant toute chose. J’avais un peu tendance à m’oublier, mais maintenant je suis ma priorité numéro 1… après mon fils, bien sûr ! Je suis toujours suivie tous les 6 mois, car ce foutu marqueur bouge de temps en temps, nécessitant un contrôle vraiment régulier. Mais je pense que je vais bientôt passer à un rythme annuel puisque TOUT VA BIEN 😉

    • #6643
      FredieFredie
      Participant

      ,en rémission depuis 2 ans et demi,j essaie d oublier cette saloperie de cancer de l ovaire,je commençais à reprendre une vie à peu près normale,je fais mes contrôles ÇA 125 très bas,je suis optimiste,et là stupeur au scanner il y a un truc anormal sur le colon, j avais parfois un peu de crampes il est vrai ,mais pas tout le temps.
      Peux t on récidiver à cet endroit avec un CA 125 si bas ? Est ce un autre cancer ( colon ) ? Est ce autre chose ?
      J ai RdV chez le gastro dans 3 jour, il y aura certainement une coloscopie.
      C est horrible je me retrouve 3 ans en arrière ( anniversaire de la découverte de mon cancer ovaire en mai ), j ai peur, horriblement peur de la suite . Je ne gère pas du tout mes émotions, je suis HP ( diagnostiquée hyper sensible ) , comment gérer ?
      En plus je suis soignée loin de chez moi ( corse ) , je viens pour mes contrôles et voir ma famille ( nord de la France ,lille centre expert ) , je suis suivie des 2 côtés chirurgien gyneco a lille, oncologue à Bastia.
      j étais censée rentrer chez moi le 17 mai , j ai des impératifs . Je ne sais même pas comment m organiser si je me retrouve coincée à l hôpital pour des opérations.
      J ai envie de repartir faire l Autruche, mourir tranquille, Je suis déjà morte de trouille, découragée écœurée car bien sûr je n envisage que 2 options, recidive ou autre cancer.

      • #6646
        ColUterus92Lilinette92
        Modérateur

        Bonjour Fredie,
        La peur de la récidive est en effet particulièrement présente quand on a quelque chose qui ne paraît pas normal. Cependant il peut y avoir plusieurs explications et seuls les examens permettront de faire la lumière sur ce qui se passe et d’avoir des réponses claires.
        L’attente des examens, de leurs résultats, et de l’interprétation médicale et souvent difficile, surtout pour quelqu’un d’hyper sensible. Je suis moi même hyper sensible et comprends donc parfaitement.
        Il est donc essentiel de pouvoir prendre du recul et surtout de se détendre. Et pour cela, pourquoi ne pas tenter la méditation ou la sophrologie ? Cela peut aider énormément.
        Par ailleurs, un échange oral permet aussi de se sentir moins seule et d’extérioriser ses inquiétudes. Si vous le souhaitez, vous pouvez contacter dès demain matin une bénévole Imagyn Ecoute au 07 77 49 78 46.
        Plein de courage à vous. Bonne soirée.

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.