Col de l'utérus

Le col de l’utérus

 

UN PEU D’ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE…

………………………………………………………………………………………………………………….

SON ORIGINE

Contrairement au corps de l’utérus, le col de l’utérus dérive, embryologiquement du sinus uro-génital. C’est un épithélium de recouvrement ou pavimenteux.

LES DIFFÉRENTS SEGMENTS ANATOMIQUES 

C’est la partie la plus basse et la plus étroite de l’utérus et comprend trois parties.

L’endocol 

Il est formé d’un tissu (épithélium) contenant des glandes secrétant la glaire cervicale. Chez les femmes, de la puberté à la ménopause, sous l’influence d’hormones, progestérone et œstrogènes, l’endocol et la sécrétion de la glaire cervicale présentent des variations en fonction du cycle menstruel.

Une zone de jonction 

C’est à ce niveau que se développent la plupart des cancers du col de l’utérus.

L’exocol 

Cette partie est constituée d’un tissu rappelant la structure de la peau. C’est un épithélium de type malpighien.

CE QUE L’ON DISTINGUE LORS DE L’EXAMEN GYNÉCOLOGIQUE 

Le col utérin fait sailli au fond du vagin, et c’est sur le col de l’utérus que le gynécologue prélève des cellules pour faire le frottis.

Quand le gynécologue effectue un toucher vaginal, il introduit deux doigts dans le vagin. Le col de l’utérus est alors perçu au bout du doigt, au fond du vagin.

A QUOI SERT LE COL DE L’UTÉRUS ? 

Secréter la glaire cervicale 

Les glandes de la muqueuse qui tapisse le canal cervical sécrètent un mucus, connu sous le nom de glaire cervicale. La glaire cervicale est un liquide lubrifiant et continuellement présent dans le vagin. La glaire cervicale permet en quelque sorte garder le vagin humide tout en le protégeant des germes infectieux.

 Une évolution cyclique… 

Vers le milieu du cycle menstruel, pendant les jours qui précèdent l’ovulation, sous l’influence des œstrogènes, l’orifice externe du canal cervical s’élargit. La glaire devient très abondante, fluide, limpide, transparente, filante et coule à travers l’orifice externe pour permettre aux spermatozoïdes de pénétrer dans le canal cervical puis dans la cavité utérine.

 

L’UTERUS

………………………………………………………………………………………………………………….

ANATOMIE 

L’utérus est l’organe central de la cavité pelvienne chez la femme, situé entre la vessie en avant et le rectum en arrière.   L’utérus est situé dans le petit bassin (pelvis) à la partie supérieure du vagin, à l’arrière de la vessie et à l’avant du rectum.

L’utérus est un organe creux en forme de poire. Il comprend trois parties distinctes :

  1. Le col de l’utérus, en bas
  2. Le corps de l’utérus, ou matrice, au centre
  3. Les trompes de Fallope, latéralement.

L’angle formé entre l’axe du vagin et l’axe du col détermine

  • L’antéversion, c’est à dire un angle ouvert en avant et inférieur à 90°
  • La rétroversion utérine, c’est-à-dire un angle supérieur à 90°

La flexion utérine est déterminé par l’angle entre l’axe de la cavité utérine et l’axe du col. L’orientation utérine la plus fréquente est l’antéversion et l’antéflexion.

SA TAILLE 

Elle dépend de l’âge, de la parité et des influences hormonales liées à l’activité ovarienne.

Chez une femme en activité génitale l’utérus normal mesure de 6 à 10 cm de longueur, de 2 à 4 cm d’épaisseur et de 5 cm de largeur.

Avant l’âge de 7 ans, l’utérus ne dépasse pas 3,5 cm de longueur. Il grandit sous l’influence des hormones de la puberté et atteint 6 cm de longueur vers l’âge de 13 ans.

Au moment de la ménopause l’utérus s’atrophie progressivement pour passer de 9 à 6 cm de longueur.

SA VASCULARISATION 

Artérielle

Elle est assurée par une artère utérine droite et gauche provenant des artères iliaques internes. L’artère utérine chemine dans le ligament cardinal et aborde l’utérus à la jonction cervico-isthmique. Elle donne à ce niveau des branches cervicales et vaginales. Elle prend ensuite une direction ascendante en longeant la face externe de l’utérus dans le ligament large. Elle s’anastomose avec les branches terminales de l’artère ovarienne.

Les vaisseaux lymphatiques 

Ils sont nombreux. Ceux qui suivent l’artère utérine sont les plus directs et aboutissent aux ganglions iliaques internes. De plus, il existe des connexions lymphatiques vers

  • Les ganglions iliaques externes
  • Les ganglions inguinaux, par les ligaments ronds
  • Les ganglions prévertébraux, par les ligaments. utéro-sacrés
  • Les ganglions para-aortiques, par les ligaments suspenseurs de l’ovaire

AU MICROSCOPE (HISTOLOGIQUEMENT) 

Il est formé d’un muscle épais, appelé myomètre. La cavité utérine est tapissée d’une muqueuse, appelée endomètre.

L’endomètre 

La muqueuse interne ou endomètre sert durant la grossesse à la nidation de l’embryon. Elle desquame tous les 28 jours ce qui est à l’origine des règles. C’est le lieu où se développent la plupart des cancers du corps de l’utérus.

Le myomètre 

La couche externe est un tissu musculaire ou myomètre. C’est dans ce tissu musculaire et conjonctif que se développent les fibromes utérins.